Soliste

Rozenn s'est produite à différentes reprises en soliste avec des ensembles tels que l'orchestre Multi-Story à Londres, l'orchestre Ostinato, l'Orchestre du Conservatoire de Paris (CRR), Donna Musica ou encore l'Ensemble Nouvelles Portées. Elle affectionne également les pièces pour clarinette seule. Elle interprète les Domaines de Boulez sous la direction artistique de Susanna Mälkki au prestigieux Queen Elizabeth Hall, diffusés sur BBC radio3 aux côtés de Pierre Laurent Aimard, prestation qui sera saluée par la critique la qualifiant de «jeune clarinettiste prodigieusement douée» (The Times) montrant un jeu « dynamique et fascinant » (Musicalcriticism). Elle interprète Dialogue de l'Ombre Double de Boulez pour clarinette et bande enregistrée à l'IRCAM lors du festival Manifeste et enregistre New York Counterpoint de Steve Reich qu'elle interprête en France, Angleterre et Belgique.

Debussy //

« Première clarinette de l’'Ensemble Nouvelles Portées depuis sa création, l'orchestre lui propose de se produire en soliste en mai 2015. La 1e Rhapsodie de Debussy est une magnifique pièce emplie de poésie, séduisante et brillante, dans le plus pur style d’une musique française axée sur le goût de la sonorité. Ma collaboration avec Rozenn a été à la fois riche de réflexions sur l’esthétique de la pièce, et très instinctive et naturelle dans le travail. » - Marc Hajjar, chef d'orchestre

Rossini //

« Rossini nous montre à travers cette oeuvre une clarinette lyrique et virtuose. J'ai beaucoup d'intérêt à envisager l'aspect narratif des mouvements lents et de les appréhender à la manière d'arias d'opéra. L'ensemble Donna Musica est un orchestre dont j'ai fait partie durant mes études parisiennes, que j'ai dû quitter lorsque je suis partie étudier à Londres et que j'ai retrouvé avec plaisir en tant que soliste. »

Reich //

« New York Counterpoint est une pièce que j'affectionne particulièrement. Elle a été composée pour clarinette seule et bande de 10 clarinettes enregistrées. J'ai pu bénéficier des conseils de Steve Reich et ai réalisé un traitement sonore spatialisé sur 6 enceintes. Chaque voix circule d'une enceinte à l'autre et celles-ci sont réparties à 360° autour des auditeurs lors de mes concerts. Le public peut ainsi percevoir des lignes thématiques en mouvement. Le traitement sonore que j'ai réalisé vise à perdre l'oreille entre le son direct et enregistré, la voix seule et les voix en mouvement. »